Série photographique Sorcières,

2020

Cette série met en perspective la puissance des femmes, de celles qui créent, qui se reconnaissent pour transmettre des savoirs, partagent des expériences, donnent de l’amour et de la tendresse, survivent dans la société patriarcale, vivent leurs talents et leurs passions, s’épanouissent dans leurs réseaux de femmes indépendantes.

En souvenir de celles qu’ils ont brûlé,

en l’honneur de celles qui vivent encore aujourd’hui.

Je souhaite aussi déconstruire l’imagerie masculiniste et antisémite des sorcières.
Pas d’hypersexualisation, pas d’enlaidissement, pas d’hétéronormativité, pas de balais ou autre objet phallique, pas de nez crochus, pas de sabat... Des sorcières, des femmes, des artistes qui dessinent et créent leur vie à leur image, image de femme.

1/2

Pauline Makoveitchoux

droits réservés, 2021